Le Christ

Matthieu 16, 13-24

Jésus était venu dans la région de Césarée de Philippe, et il demandait à ses disciples: «Le Fils de l'homme, qui est-il, d'après ce que disent les hommes?»

Ils répondirent : «Pour les uns, il est Jean Baptiste; pour d'autres, Élie; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes.»

Jésus leur dit: « Et vous, que dites-vous? Pour vous, qui suis-je?»

Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »

Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara: « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas: ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.

Et moi, je te le déclare: Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Messie.

Le Christ
jeune avec croix au cou

Connais-tu celui que tu portes à ton cou ?

Plusieurs personnes portent à leur cou une croix ou même parfois un chapelet. Ces deux objets nous parlent directement d'un homme qui s'appelle Jésus. Cet homme à vécu il y a de ça 2000 ans en Palestine. Il s'est fait connaître à un petit groupe et il les a fait ses disciples. Au fil des mois ses disciples ont découvert que cet homme n'était pas comme les autres. Ils ont connu des hommes qu'ils appelaient des prophètes, c'est-à-dire des hommes qui interpellaient la population à changer leurs façons de faire, changer leur cœur afin d'accueillir Dieu dans leur vie. Mais lui Jésus, il s'est présenté, non pas comme un prophète qui interpelle à se tourner vers Dieu, mais il se présente comme Dieu lui-même qui vient jusqu'à nous.


Vous posez-vous des questions sur Jésus ?

« Vous portez en vous des questions et vous cherchez des réponses. Il est bon de chercher toujours. Recherchez surtout la Vérité qui n'est pas une idée, une idéologie ou un slogan, mais une Personne, le Christ, Dieu Lui-même venu parmi les hommes ! Vous avez raison de vouloir enraciner votre foi en Lui, de vouloir fonder votre vie dans le Christ. Il vous aime depuis toujours et vous connaît mieux que quiconque ». C'est en ces mots que le pape Benoit XVI parlait à plus d'un million de jeunes à Madrid (jeudi 18 aout 2011 – JMJ Madrid). Jésus est celui qui apporte d'abord une présence dans notre quotidien. Il est ce Dieu qui nous soutient. On peut vraiment dire que nous suivons une personne et non des idées proposées par qui que ce soit.

Son Message

Apprendre à écouter Jésus peut apporter une véritable paix. Notre société nous montre difficilement ce que c'est qu'être heureux. Bien souvent le bonheur passe par le matériel. Mais Jésus lui propose de trouver le bonheur dans l'amour. L'amour reçu d'abord et l'amour offert. Pour Jésus, il invite à rester en contact avec lui afin qu'il nous donne et nous enseigne l'amour. Il ne faudrait pas s'imaginer que l'amour ne s'apprend pas. Nous l'avons, pour la plupart d'entre nous, reçu de nos parents, mais Jésus nous dit qu'il est la source de l'amour, allons à lui afin de nous enrichir du vrai sens à notre vie, l'amour. Après avoir pris le temps de recevoir l'amour, nous pourrons le donner aux autres. Ne nous privons pas du vrai amour qui est don et accueil, et non pas de vouloir plein de choses pour mon plaisir. Il ne faudrait pas mélanger amour et plaisir.



Un Dieu à connaître

De tous les temps la question revient à chaque personne, à chaque époque, à chaque société. La réponse reste un défi à relever. Plusieurs prennent le temps pour répondre à la question de Dieu, d'autres préfèrent jouir de la vie sans se poser de questions. Pour celui qui souhaite aller plus loin, la question de Dieu demeure avant tout une écoute. Afin de le connaître, nous avons à écouter plus qu'à parler ou spéculer.

Homme prie au ciel

Dieu parle

Plusieurs se demandent comment entrer en contact avec Dieu. Nous avons en fait depuis quelques années développé des moyens de communication très élaborés. Pourtant la manière d'élaborer un lien avec une personne restera toujours le dialogue : l'écoute et la parole. Avec Dieu, on doit conserver le même principe. Les gens de notre génération qui disent souvent qui ne pratiquent pas, mais qui parlent toujours à Dieu oublient peut-être la partie de l'écoute. Écouter Dieu ce n'est certainement pas faire venir des esprits, mais c'est s'appliquer à lire la Parole de Dieu qui nous révèle sa Parole à Lui. C'est une de ses manières de nous parler. Bien sûr elle n'est pas la seule, mais elle réussit à toucher le cœur et transformer notre vie.

Dieu interpelle

Pourrait-on imaginer que Dieu nous aime, mais qui nous laisserait faire tout ce que l'on veut ? Les parents qui croient que de laisser faire à leur enfant toutes les expériences qu'ils désirent s'aperçoivent rapidement que ce n'est pas un chemin réaliste. Ce n'est pas de faire ce que l'on veut qui rend l'Homme heureux, mais de faire ce pour quoi nous sommes faits, c'est-à-dire l'amour. Aimer est ce qui rend la personne libre et en paix. Aimer à la manière de Dieu : Aime ton Dieu, aime ton prochain comme toi-même. Jésus a toujours su interpeller les gens autour de lui afin qu'ils redécouvrent la beauté qui les habite. Il appelle chacun à descendre en lui afin de trouver la source de sa vie, ses valeurs profondes qui vont le faire avancer. Il appelle à respecter ces valeurs à tout prix afin d'assurer en échange le bonheur à chaque personne.

Dieu accompagne

Dieu est-il celui qui m'envoie des épreuves ou celui qui me console? Durant plusieurs générations nous avons cru que Dieu était celui qui apportait les deux. Celui qui punissait afin de faire réfléchir l'Homme et celui qui le consolait dans sa peine. Mais depuis plusieurs années la réflexion théologique nous apporte une nouvelle dimension de l'action de Dieu, le Dieu qui accompagne. Les épreuves nous arrivent sans bien souvent que nous comprenions le pourquoi de chacune d'entre elles. Depuis que la science nous apporte des réponses abondantes, notre foi doit s'en servir pour resituer Dieu. Un tremblement de terre n'est qu'un mouvement naturel de différentes couches de sol qui se déplacent, l'éruption d'un volcan n'est que la mise sous pression du magma du manteau terrestre, un orage n'est que le fruit de vent chaud et froid qui se rencontre, un cancer n'est le fruit que d'un organe dans mon corps qui est fragilisé et même attaqué. La science nous aide grandement à saisir que Dieu est Celui qui accompagne et non celui qui fait souffrir: et moi je serai avec vous tous les jours, jusqu'à la fin des temps. Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous procurerai le repos.

Dieu fait croître

En toute occasion où Jésus rencontre une personne son seul désir c'est qu'elle fasse vivre en elle la Vie. Qu'elle se libère de tout ce qui la limite et qu'elle déploie davantage le potentiel de vie que Dieu dépose en chacun de nous. La samaritaine : il l'invite à répondre à sa soif qu'elle possède en cherchant Dieu; Marie-Madeleine : il l'invite à recevoir le pardon de Dieu qui la libère de ses actes qui ne la conduisaient pas à l'amour; le voleur crucifié à sa gauche à qui il libère le cœur avant sa mort; à Zaché qui lui montre les nouveaux choix de vie qu'il pourrait faire qui le placeraient davantage dans l'amour profond. Dans ces quelques situations, nous pourrions en trouver tant d'autres dans le Nouveau Testament, nous voyons toujours Jésus relever la personne au cœur de ses difficultés, de ses souffrances et qu'elle poursuive son chemin de vie, en choisissant la Vie, la libération que Dieu apporte. « Tu as le choix entre la vie et la mort »

Dieu ne prend pas ma place

Nous aimerions parfois que Dieu choisisse à notre place ou même nous dise clairement ce qu'il veut de nous. En fait, s'il le faisait, il ne respecterait pas la logique de l'amour. Après avoir défini l'amour un des effets de l'amour c'est la liberté. Parce qu'Il aime;,il laisse libre tout en étant conscient des risques que cela produit. Il nous donne l'intelligence, la nature, les personnes qui nous entourent, sa Parole afin que nous ayons tout ce dont nous avons besoin pour mener une vie saine et même sainte. Les gens qui nous entourent sont sur notre route afin de nous aider à nous rendre meilleurs. Dès que nous saisissons que l'autre est chemin de sainteté et non un obstacle à obtenir tout ce que je veux, nous commençons à grandir intérieurement.

Dieu discret

La présence de Dieu dans notre vie est un apprentissage. Texte d'Isaïe Dieu était dans la brise légère. Nous aimerions parfois que la relation avec Dieu soit facile et sans effort. Reportons-nous dans le quotidien, les relations que nous entretenons autour de nous, ne sont pas toujours faciles et surtout sans effort. Aimer demande donc un engagement de ma part, et dans la relation avec Dieu, aimer veut aussi dire prendre du temps pour lui. Mais une fois le travail établi nous ressentons déjà les bienfaits entre autres dans la plus grande clarté du sens que je veux donner à ma vie. La relation qui s'établit avec Dieu est une relation de confiance, tout comme nous le faisons avec les gens qui nous entourent. Lorsque mon grand-père me raconte des faits de son passé, je peux le croire, car j'ai confiance en lui, je sais qu'il ne souhaite pas me tromper. Je peux donc faire de même pour Jésus. Lorsqu'il me dit qu'il est là et que jamais il ne m'abandonnera, je peux m'y fier.

homme avec stop

Arrête-toi pour y penser !
Est-ce que Dieu t'appelle à ce projet particulier ?