La Formation

Différentes occasions de faire grandir sa foi

La foi est un don de Dieu. Mais nous avons une grande part de responsabilité dans sa croissance et son approfondissement. Accepter de se servir de son intelligence est un bon point de départ. «La foi cherche à comprendre » disait saint Anselme. Grandir dans la foi implique de se poser des questions !

Notre foi n'est pas d'abord en des valeurs ou des connaissances. Nous croyons en QUELQU'UN ! Jésus Christ est la Parole de Dieu qui s'est faite chair et qui est venu habiter parmi nous. Apprendre à connaître cette Parole de Dieu est vital pour nous. Fréquenter les Écritures est d'un naturel incontournable.

Le rythme de notre Vie devrait ressembler au rythme de la nature, au rythme du cœur et au rythme de Dieu. En Église, nous marquons le temps. Prière au lever, au milieu du jour et au coucher. Prière à chaque jour mais surtout au Jour du Seigneur. Tout instant est prétexte pour se rapprocher du Seigneur AVEC nos frères et sœurs.

Célébrer! En Église, on ne fait pas «le party ». Et pourtant, nous célébrons. Nous célébrons la naissance à la vie de Fils et de Fille bien-aimés du Père (baptême). Nous célébrons l'amour qui unit un homme, une femme et leur projet de fécondité (mariage). Nous célébrons la vie plus forte que la mort (funérailles). Nous célébrons… Comme on imagine mal fêter l'anniversaire d'un enfant sans gâteau, pour un chrétien, célébrer implique des caractéristiques importantes: des rites!
a) On ne célèbre pas seul! On se rassemble (assemblée est le sens premier du mot Église).
b) On chante! Même si on n'a pas la voix de Céline.
c) Puisque tout vient de Dieu et tout retourne à Dieu, on écoute ce qu'il a à nous dire. (lectures bibliques).
d) Nous accueillons un signe particulier de son amour pour nous (sacrement).
e) Renouvelés dans notre foi et notre espérance, nous sommes envoyés au cœur du monde pour être Bonne Nouvelle.

Marc-André

La théologie à l'affût de tout changement

La formation pour devenir prêtre s'est beaucoup transformée avec les années. Nos lieux de formation travaillent sans cesse, afin d'offrir aux jeunes qui souhaitent se préparer à relever le défi de devenir prêtre, une formation actuelle qui tient compte de la réalité d'aujourd'hui. La théologie doit être à l'affût de tout changement afin de proposer au monde d'aujourd'hui une Parole toujours nouvelle, rafraichissante et interpellante.

Avant d'entreprendre une formation académique, le jeune pourrait prendre un temps d'échange avec un autre prêtre avec lequel il se sent à l'aise. Le discernement se fait par étape dès qu'on ressent cet appel à devenir prêtre. Après avoir discuté dans une première étape avec ce prêtre, le jeune pourra contacter le responsable des vocations afin de pouvoir présenter une demande officielle à l'évêque du diocèse.

Après avoir été accepté comme candidat officiel, le jeune débutera des études universitaires dans le lieu de formation que précisera l'évêque. La formation se compose de deux années de philosophies et de trois années de théologies. Durant les études de la théologie, le candidat fera une pause dans ses études académiques pour s'insérer durant une année dans une paroisse. Il sera plus en mesure par ce stage, de voir la réalité qu'il aura à vivre éventuellement. Il reprendra donc par la suite sa formation théologique pour revenir en stage à la fin de celle-ci. Cette dernière année de stage aidera à tous de préciser le projet de devenir prêtre, en créant ainsi un bel équilibre entre les études et le service de la Parole de Dieu dans un milieu bien concret.

Durant toutes ces années, le candidat sera évalué, conseillé et dirigé afin de préciser l'appel au service qu'il porte en lui. L'Église aidera le jeune à discerner s'il est bien appelé àce service particulier, par l'accompagnateur spirituel, l'équipe de formation, la communauté chrétienne, le responsable des vocations et l'évêque. Elle l'aidera aussi à trouver des moyens concrets qui l'aideront, après être certain de l'appel à devenir prêtre, à vivre son engagement dans la fidélité et la continuité. Dans une société où la fidélité est vue comme étant une situation temporaire, le futur prêtre travaillera à s'engager à devenir le témoin pour notre monde, que toute fidélité s'enracine dans celle de Dieu.


Dany

Formation

Les lieux de formation pour devenir prêtre au Québec sont le Grand séminaire de Montréal et le Grand séminaire de Québec. Nous vous invitons à visiter leur site internet afin d'avoir plus de renseignements sur leurs activités.

Jusqu'à quel âge peut-on débuter une formation pour devenir prêtre?

Pour le diocèse de St-Jérôme l'âge maximum pour débuter des études est de 45 ans. Étant donné que la formation est autour de 7 ans, considérant les études universitaires et le stage, nous croyons plus sage de limiter l'âge des candidats.


Frand Séminaire